Showing all 9 results

15,99
179,99
41,99
15,99

LE MOSIN NAGANT




Histoire du Mosin Nagant


Le fusil Mosin-Nagant a combattu les ennemis du Rodina russe et soviétique, des années 1890 au début des années 1960. L'histoire de l'arme est une leçon de 70 ans sur ce qu'est la vie quand on ne s'entend pas bien avec ses voisins. Les Russes ont utilisé leurs Mosin-Nagant contre les Japonais et les Allemands en priorité, mais aussi contre leurs compatriotes russes, et les Finlandais voisins.

Ce n'était pas le meilleur fusil d'infanterie de l'époque. À vrai dire, le Mauser 98 et le Lee-Enfield lui serait bien supérieur dans presque toutes les catégories, sauf en ce qui concerne la fiabilité et le prix. En effet, rien ne tient la chandelle au Mosin-Nagant en matière de prix et de fiabilité.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Mosin-Nagant était l'arme de choix (et de nécessité) des snipers soviétiques et finlandais. Ces faucheuses du front oriental ont utilisé le Mosin-Nagant pour tuer à elles seules des compagnies entières de soldats ennemis.

Le tireur d'élite Vasiliy Zaytsev, fictionnalisé dans "Enemy At The Gates", a utilisé son Mosin-Nagant pour abattre 242 soldats en quatre mois. Sa petite amie sniper, Tania Chenaya, a fait faire une sieste définitive à au moins 80 Allemands avec son propre Mosin-Nagant. Lyudmilla Pavlichenko, quant à elle, a été encore plus efficace, puisqu’elle et son Mosin-Nagant ont fait 309 morts, toutes confirmées.

Mais même ces durs à cuire russes, hommes et femmes, n'ont pas pu suivre le super sniper finlandais Simo "White Death" Hayha. Il a tué 505 soldats soviétiques en seulement 100 jours pendant la guerre d'hiver de 1939-1940, n'utilisant que son Mosin finlandais.

Il est peut-être laid et désuet, mais un Mosin-Nagant entre de bonnes mains (et un environnement riche en cibles) est une arme de destruction massive.

Avec une estimation de 50 millions d'armes dans le monde entier, celles-ci sont bon marché.

Il n'y a rien de magique à choisir un bon Mosin-Nagant. Trouvez-en un avec un bel alésage brillant qui n'a pas l'air trop abîmé et vérifiez que la détente fonctionne correctement. Les Mosin-Nagant ont si peu de pièces mobiles qu’il n'y a pas grand-chose d'autre qui puisse mal fonctionner.


Que faire après l’achat de votre Mosin Nagant ?


Comme nous demandons à un nouveau Mosin-Nagant de 70 ans de revivre sa seconde vie, vous devrez impérativement lui faire subir un nettoyage et un entretien approfondis.

NB : Si vous avez chargé votre fusil pour chasser le zombie avec des balles à blindés, gardez à l'esprit que les balles ne s’expansent pas, alors visez la tête.

Les munitions 7.62x54R sont bon marché, et La Russie et l'Europe de l'Est en produisent des centaines de millions de cartouches chaque année.

Selon la longueur du canon, le Mosin-Nagant conduit généralement une balle de 147 grains à une vitesse de 2852 à 3182 km/heure. Certaines cartouches sont munies d'un noyau de balle en acier doux. C'est interdit dans certains clubs de tir, car ces cartouches percent pratiquement tout. Les munitions 7.62x54R en surplus sont fabriquées avec des douilles en acier et des amorces corrosives de type Berdan. À ne surtout pas recharger !

Un autre conseil crucial : les amorces corrosives exigent que vous nettoyiez votre fusil un en profondeur avec un produit à base d'ammoniaque immédiatement après le tir. Pensez donc à acheter un kit de nettoyage.

Nettoyer un Mosin-Nagant n'est pas difficile et ne prend pas beaucoup de temps. Mais ne pas le faire, ne serait-ce qu'une seule fois, peut ruiner le canon et par extension détruire l'arme., Vous pouvez également acheter alternativement des munitions non corrosives et non rechargeables de type Wolf et Privi Partisan.


Ergonomie du Mosin Nagant


En matière de confort de tir, le Mosin-Nagant n’a pas vraiment été fabriqué dans cette optique. La chose la plus favorable que l'on puisse dire à propos de ces fusils est que l'on ne risque pas de les briser par accident. Ils sont en effet dotés d'une détente droite, et d'une plaque de couche en acier qui vous rappellent la puissance de l’arme à chaque tir.

Comme la plupart de ses contemporains, le Mosin-Nagant arbore une poignée de verrou plutôt maladroite qui sort directement du récepteur à 3 heures, au lieu de se pencher vers le bas avec grâce. C'est à la fois laid et gênant.

Le Mosin-Nagant n'est pas aussi maniable qu'un Lee-Enfield, et n’est pas non plus un chef-d'œuvre de l'horlogerie allemande comme un Mauser. Il est ce qu'il est : robuste, laid, bon marché et fonctionnel.

Le mécanisme de "sécurité" du Mosin-Nagant n'est pas seulement mal faite, c’est aussi un échec de conception inutile. En effet, pour l'engager, il faut saisir une petite pièce d'armement glissante à l'arrière de la culasse et la tirer vers l'arrière, en exerçant une force de 20 à 30 livres (de 9 à 13 kilos), en la tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Pour le désengager, il faut procéder à la même manipulation de broyage des articulations ! mais à l'envers... C'est un défi pour les grimpeurs aux doigts de fer, difficile pour les hommes mortels et complètement impossible pour ceux qui souffrent d'arthrite. Le seul mécanisme de " sécurité " d'un Mosin Nagant valable est une chambre vide ou le fait de retirer la culasse, et de le transporter dans votre poche.

Ses organes de visées ouvertes et robustes sont calibrés de façon optimiste à 1,5 ou 2,5 kilomètres. Les modèles de carabines (M38 et M44) sont plus difficiles pour tirer en raison de leur rayon de vision plus court, mais bénéficient d'un maniement beaucoup plus facile. Par contre, les M44 sont munis d'une baïonnette repliable fixée latéralement et qui peut vous entailler le majeur gauche à tout moment s’il vous vient l’idée de saisir la crosse dans le mauvais sens.


Le recul du Mosin Nagant


Le recul perçu par le tireur dépend du type de Mosin que vous utilisez. Sans coussin de recul, les M38 et M44 donnent des coups de pied comme des balles rayées en 12G. Quoi qu'il en soit, la crosse sous-dimensionnée et la plaque de couche en acier n'arrangent pas les choses. Vous aurez besoin d'une plaque de couche anti-recul. Les 91/30 à long canon sont plus lourds et la masse absorbe mieux le recul, mais ils vous iront encore mieux si vous ajoutez un sabot amortisseur de recul.


Précision du Mosin Nagant


J'ai tiré plusieurs centaines de coups avec divers Mosin-Nagant russes, longs et courts, avec des visées ouvertes et des optiques. Ce ne sont pas toutes des armes que j'aurais achetées, car certaines avaient des détentes horribles.

Un bon Mosin peut tirer sur des groupes de 3″ à 100 verges (≈ 90 mètres) avec une munition de surplus. Un mauvais tireur ne gardera pas cinq tirs sur une boîte de pizza Domino's. Mon propre M44 avec un viseur sniper tirera sur 3″- 4″ en groupement.

J'aimerais passer plus de temps avec un 91/30 à longue portée et son canon plus long (et son souffle de bouche réduit) pour voir ce qu'un Mosin-Nagant peut réellement faire sur un banc avec l'optique. Mais alors... fiable, précis ou bon marché.


Fiabilité du Mosin Nagant


Vous ne trouverez pas d'arme à feu plus robuste ou plus fiable sur terre. Mis à part les piètres détentes et les canons maltraités, que vous découvrirez avant l'achat, le seul défaut fonctionnel commun est l'extraction difficile une fois que l'arme a chauffé. Ceci est généralement causé par la Cosmoline (antirouille) cuite dans la chambre.

Le 7.62x54R est une cartouche à bourrelet, c'est ce que signifie le "R". Si le bourrelet permet une extraction plus facile des douilles usagées, elle nécessite en revanche une attention particulière lors du chargement. En effet, chaque cartouche insérée doit être poussée complètement vers l'arrière du chargeur avant qu'une autre cartouche ne soit insérée par-dessus.


Quoi d’autre sur le Mosin Nagant ?


C'est très amusant d'être satisfait de la détente avec un fusil puissant en sachant que vous ne dépensez qu’un euro à chaque fois que vous videz le chargeur à cinq cartouches. Les variantes Mosin à canons courts (M38 et M44) sont également parmi les armes légères les plus bruyantes jamais construites.

Ne tirez pas sans protection auditive, ne serait-ce qu'une seule fois, à moins que votre vie n'en dépende.

Le Surplus militaire de 7.62x54Rest optimisé pour les mitrailleuses légères et Dragunov SVD, et certainement pas pour des carabines de 20 pouces. Quand ces balles sortent d'un canon de 20″, il y a encore de la poudre brûlante derrière elles, qui sort et produit une éblouissante fleur de feu, d'un diamètre de 15 à 30 cm.


Accessoires et modifications du Mosin Nagant


Le Mosin-Nagant a un charme naturel, mais aussi pas mal de défauts. Ce n'est qu'une question de temps avant que vous ne commenciez à vous demander comment vous pourriez l'améliorer un peu. Peut-être pourriez-vous améliorer un peu la détente en polissant certaines pièces, ou remplacer la crosse, ou ajouter une lunette de tir.

Le marché des pièces de rechange Mosin-Nagant étant florissant, vous pouvez aisément transformer votre fusil de base en fusil de chasse moderne ou en fusil de tireur d'élite "Tacticool". Vous finirez par perdre entre 400 euros et 500 euros sur une arme de 70 ans. Si vous voulez un fusil à lunette moderne, autant se tourner vers une arme prévue à cet effet.

Cela dit, certains des défauts du Mosin peuvent être corrigés à peu de frais. La sécurité, le levier de culasse et la détente peuvent être collectivement améliorés pour environ 120 euros. Ces trois modifications feront de votre Mosin une arme plus précise, plus confortable et plus sûre sans compromettre son caractère ou sa fiabilité.


Modification de la détente


Vous pouvez si vous le souhaitez effectuer un travail d’armurier sur votre détente avec un polissage des pièces pour réduire les frottements. Si vous désirez encore plus de résultats, vous pouvez opter pour un bloc détente de type Timney pour un peu plus de 100 euros.


Lunette pour Mosin Nagant


Monter une lunette sur un Mosin est délicat. Un armurier peut percer la culasse pour fixer le rail de type Weaver ou Picatinny, mais vous aurez besoin d’une culasse coudée pour dégager la lunette.

Pour éviter le coût supplémentaire d’un levier d’armement coudé, vous pouvez également opter pour un long rail Picatinny déporté pour votre lunette de tir.


Freins de bouche


Ne soyez pas tenté de mettre un frein de bouche de type AK sur votre M38 ou M44. Tout d'abord, ils rendent ces armes encore plus bruyantes. Ils ont une attache trop faible au guidon. Le recul est trop violent et les gaz peuvent soit endommager de façon permanente la mire avant, soit faire éclater le frein de bouche.


Conclusions


Le Mosin-Nagant n'est pas joli et ce n'est pas le fusil le plus maniable du monde. Il pourrait être utilisé pour la chasse ou pour la défense, mais ce n'est pas le premier choix pour un fusil de chasse d’une part, et il ferait une carabine de défense intérieure de mauvaise qualité d’autre part.


SPÉCIFICATIONS 
Calibre : 7.62x54R
Baril : 20.2″ ou 28.7″
Longueur hors tout : 39.9″ ou 50.7″
Poids : 7,5 lb (M38) 8,8 lb (M91/30) 9,0 lb (M44)
Finition : Acier et bois
Capacité : 5 cartouches

Il a un charme robuste et rustique, mais n'a jamais gagné et ne gagnera jamais de prix de beauté.

Ergonomie
Personne n'aime les crosses droites ou les levier d’armement droits. Un recul important et une courte longueur donnent aux modèles de carabines un recul punitif pour le M33 ou M44.

Fiabilité
Chargez, visez, tirez sur la gâchette et boum. À chaque fois.

Personnalisation
La gâchette, le boulon et la sécurité peuvent être mis à niveau à peu de frais, mais un montage approprié de lunette peut vite se révéler coûteux. L'acheteur doit donc faire attention aux freins de bouche du marché des pièces de rechange et aux modifications apportées au levier d’armement.