Affichage de 1–12 sur 16 résultats

Pour de nombreux chasseurs, militaires ou tireurs sportifs dans le monde entier, l’une des pièces d’équipement les plus importantes (et coûteuses) est un bon fusil. La chasse, pratiquée par temps extrêmement pluvieux ou enneigé, peut vraiment mettre un fusil à l’épreuve. La dernière chose que veuille un chasseur, c’est que le coup ne parte pas au moment opportun. Heureusement, un fusil correctement nettoyé et entretenu fonctionnera de façon fiable pendant de nombreuses années.


 

Comment nettoyer une arme longue



Suivez ces étapes sur la façon de nettoyer un fusil à verrou afin de vous assurer qu'il tire toujours avec la même précision et fonctionne de la façon la plus fiable quand vous en aurez le plus besoin.

Bien que cet article soit axé sur la façon de nettoyer un fusil à verrou, les mêmes étapes de base s'appliquent pour nettoyer à peu près n'importe quelle arme à feu, d’une .223 Remington, d’une 243 Winchester, ou d’une 308 winchester, etc. Les détails varient d'un modèle à l'autre, bien sûr, et une arme à feu semi-automatique nécessitera normalement quelques étapes supplémentaires, mais les bases décrites dans cet article sont un bon point de départ.

Comment nettoyer une carabine à verrou ou un fusil ?


Toutes les armes à feu ont deux ennemis mortels : le sel et l'eau. Avec le temps, ces deux éléments peuvent détruire n'importe quelle arme à feu. Aussi, le but premier du nettoyage de votre fusil devra être d'éliminer le sel et l'eau avant qu'ils risquent d'endommager votre fusil. La saleté, les résidus de poudre et l'encrassage de cuivre/plomb sont également des choses que vous devrez enlever pour préserver son bon fonctionnement et maintenir un niveau élevé de précision.

La première chose dont vous avez besoin pour bien nettoyer un fusil à verrou est un bon kit de nettoyage pour armes. Un kit de nettoyage complet se compose d'une tige de nettoyage et d’écouvillons de différents types (calibre.22, calibre.30, calibre.45, etc…), de jag de nettoyage et de patchs. J’ajoute à cela des chiffons de nettoyage, des crochets, une brosse de nylon et une en cuivre, des solvants nettoyants et des lubrifiants. Peu importe les solvants, lubrifiants et graisses spécifiques que vous utilisez.

Lorsque je nettoie une arme à feu, je porte une paire de gants en vinyle ou en latex bon marché et jetables. Cela me permet de ne pas couvrir mes mains de solvants de nettoyage, qui sont souvent toxiques et semblent impossibles à laver.

Bien sûr, vous pouvez vous procurer des chiffons de fusil en microfibres spécialement conçus à cet effet. Cela fonctionnera parfaitement, mais un vieux tee-shirt fera le même travail presque aussi bien en un clin d'œil.

La première étape dans le nettoyage d'une arme longue (fusil et carabine), est de s'assurer qu'il est déchargé. Cela peut paraître évident, mais c'est une étape qui est souvent négligée et d'innombrables personnes sont tuées chaque année en nettoyant des armes à feu " non chargées ". Tout d'abord, enlevez le chargeur (si le fusil a un chargeur amovible). Ensuite, ouvrez l'action et inspectez la chambre et le chargeur (si le fusil a un chargeur fixe) pour vous assurer que le fusil est bien déchargé.

Enlevez toutes les munitions que vous trouvez dans le chargeur ou dans la chambre et séparez-les physiquement du fusil, jusqu'à ce que vous ayez fini de le nettoyer. Une fois que vous vous êtes assuré que le fusil est déchargé, vérifiez encore une fois. On n'est jamais trop prudent.

Comment nettoyer une carabine à verrou : nettoyage de routine


Pour le nettoyage de routine d'une carabine à verrou, ne démonter l’arme que dans la mesure recommandée par le fabricant, et indiquée dans le manuel du fusil. Pour la plupart des fusils à verrou, cela signifie qu'il faut enlever le verrou et, soit retirer le chargeur, soit ouvrir la plaque de plancher du chargeur. La prochaine étape à effectuer est d'utiliser une brosse de barbier pour enlever toute la poussière et la saleté à l'extérieur du fusil. Une brosse de barbier est vraiment le matériel parfait pour nettoyer tous les coins et recoins d’un fusil, difficiles à atteindre avec un chiffon.

Tout d'abord, vaporisez un peu de solvant dans le fût ou poussez un patch imbibé de solvant à travers le canon (de la chambre à la bouche). Ensuite, laissez le fusil reposer quelques minutes.

Avant d'introduire une tige de nettoyage dans le canon, insérez d'abord un guide d'alésage pour éviter tout dommage accidentel à la gorge.

Pendant que vous laissez le solvant agir dans le canon, vaporisez un peu de nettoyant sur un chiffon et essuyez la culasse. Portez une attention particulière à la face de la culasse et à l'extracteur. Utilisez une brosse à dents pour nettoyer derrière l'extracteur, ainsi que toutes les petites crevasses.

Après avoir nettoyé la surface de la culasse, versez un peu de solvant sur une brosse en bronze de taille appropriée (ne pas tremper la brosse dans le solvant), puis la faire passer 5 à 10 fois dans le canon pour en décoller toutes les traces d'encrassage. Insérez toujours la tige de la culasse à travers le guide d'alésage et faites toujours passer complètement la brosse à travers le canon, jusqu'à ce qu'elle sorte de la bouche avant de la tirer en arrière.

Ensuite, passez quelques patchs à travers le canon pour nettoyer toute la crasse que la brosse a détaché. Poussez toujours les patchs de la chambre vers la bouche et enlevez ceux qui sont sales avant de tirer la tige de nettoyage vers l'intérieur de la chambre. Continuez ainsi jusqu'à ce qu'un patch en ressorte parfaitement propre.

Une fois que vous obtenez un patch propre, trempez-en légèrement un autre dans de l'huile et faites-le passer dans le fût pour protéger celui-ci contre la rouille.

Si vous utilisez un Boresnake de bonne qualité, vous pouvez combiner toutes les étapes énumérées ci-dessus, impliquant des patchs et des brosses en seulement 1 à 2 passes avec un boresnake. L'une ou l'autre de ces manières nettoiera aussi bien le canon du fusil, mais il est beaucoup plus rapide d'utiliser un boresnake.

Une fois que tout est fait, vaporisez un peu de solution de nettoyage sur votre chiffon et nettoyez toutes les parties métalliques du fusil que vous pouvez atteindre. Plus précisément, essayez de nettoyer toutes les parties restantes du fusil, comme le reste de la culasse, les traces de culasse dans l'action, le chargeur ou la plaque élévatrice, ainsi que l'extérieur du canon.

Avant de replacer la culasse, lubrifiez légèrement l'arrière des pattes de verrouillage et de la came d'armement. Ici, je préfère utiliser de la graisse, bien que certaines personnes utilisent de l'huile (chacune fonctionnera correctement dans les conditions appropriées). Quoi qu'il en soit, utilisez-en une très petite quantité. Un tout petit peu d'huile peut aller très loin et un excès de lubrification attirera la saleté, ce qui peut gommer l'action.

Après avoir lubrifié la culasse, remontez le fusil. En outre, assurez-vous qu'il n'y ait pas d'accumulation d'huile ou de graisse qui pourrait obstruer le canon. Lors du prochain tir avec votre arme, toute obstruction dans le canon peut en effet entraîner une situation extrêmement dangereuse.

Veillez à ne pas toucher non plus les parties métalliques du fusil avec votre peau nue. La raison en est que les minuscules quantités de sel naturellement présentes dans le gras de votre peau peuvent endommager le métal sur une période assez longue.

Enfin, lorsque vous rangez votre fusil, conservez-le dans un endroit frais et sec.

Ne rangez pas votre fusil dans un étui en cuir ou en tissu pendant de longues périodes. Ces étuis peuvent retenir l'humidité et faire rouiller le fusil. Les dispositifs mécaniques des armes de poing semi-automatiques exigent un entretien régulier et approprié. Mais les révolvers nécessitent également un bon nettoyage et une bonne lubrification après chaque usage, afin de maintenir leur performance opérationnelle en tout temps. 

Nettoyage et entretien des armes de poing


Cependant, l'entretien régulier n'implique pas forcément qu'une arme à feu doive être démontée jusqu'à la dernière vis et le dernier ressort afin de la nettoyer.  N'importe quelle arme peut bénéficier d’un nettoyage de base en quelques rapides étapes.

Presque tous les tireurs que vous rencontrerez vous donneront leur recette et leur rituel spécifiques pour le nettoyage. Certains seront des rituels de base, de type express. D'autres vous dévoileront des recettes plus complexes, à la limite de la superstition. La plupart ouvriront un débat énergique à propos de telle ou telle astuce, mais tant que la routine de nettoyage suit les précautions de base ci-dessous, c’est déjà une très bonne chose.

Les notions préalables du nettoyage des armes de poing



Assurez-vous que le pistolet est déchargé


Cela peut sembler aller de soi, mais autant le répéter. Il existe malheureusement de nombreuses histoires de personnes qui ont tiré accidentellement avec une arme à feu soi-disant "déchargée". Prenez cette étape ennuyeuse très au sérieux et vérifiez toujours par deux fois pour vous assurer que votre arme à feu est déchargée, même si vous en êtes certain.

Portez des gants et nettoyez votre arme dans un endroit ventilé


Il est certain qu’il n'y a rien de viril à tremper vos mains nues dans des produits chimiques, et encore moins dans un espace clos où les vapeurs iront directement imprégner votre cerveau. Trop d'armuriers de la vieille école qui travaillaient dans leur sous-sol se retrouvent maintenant avec de graves ennuis de santé. Si vous pouvez utiliser des produits de nettoyage non toxiques et qui répondent exactement à vos besoins, faites-le. Mais pour la plupart des tireurs, des gants non absorbants et une ventilation (idéalement à l'extérieur) garderont votre pistolet  ou votre revolver  et vous en bon état pour les années à venir.

Attention à la bouche de votre canon


La "bouche" ou "museau" d'une arme à feu est l'ouverture située à l'extrémité du canon d’où sort la balle tirée, et c'est le dernier endroit avec lequel la balle est en contact avant de sortir. Si la bouche est endommagée, même par une petite entaille, la balle peut s'écarter considérablement de la trajectoire prévue. Donc, lorsque vous nettoyez votre arme à feu, assurez-vous de le faire le plus délicatement possible. Pour cela, évitez de gratter avec une brosse trop abrasive. C'est une bonne règle de base à observer pour la plupart des métaux utilisés pour nettoyer votre arme à feu, mais elle est encore plus vraie en ce qui concerne la sortie du canon. Bien que particulièrement importante pour les fusils et les pistolets, cette règle reste une bonne pratique à employer avec les fusils de chasse, même si le problème a moins d’importance pour ces derniers.

Nettoyage de la culasse à la bouche du canon


Dans la mesure du possible, il faut nettoyer en partant de la chambre (généralement la zone où la balle est chargée) jusqu'à la bouche (extrémité du canon). Certains pistolets peuvent être partiellement démontés pour exposer l'ensemble de la culasse et du canon, de sorte qu'une tige de nettoyage peut être soigneusement insérée au centre, sans interférence. D'autres pistolets ne sont pas aussi faciles à démonter, comme les revolvers ; il vaut donc mieux opter pour un Boresnake à tirer que d'enfoncer une baguette dans le sens contraire de la sortie de la balle.

Le processus de nettoyage et de l’entretien d’un pistolet ou d’un revolver


Ce qui suit est la procédure standard pour garder son arme de poing en parfait état de propreté.

Il est à noter que même si chacune de vos armes de poing doit être nettoyée et entretenue après chaque session de tir, il est important de refaire un nettoyage complet du canon si vous prévoyez de tirer après un stockage de longue durée de votre arme. Voici des techniques avancées pour garder une précision maximale lors de votre séance de tir.

1) Assurez-vous toujours que votre arme à feu est déchargée avant de la nettoyer.

2) Tout d'abord, passez du nettoyant à armes à travers le canon, de la culasse jusqu'à la bouche. Cela permet d'évacuer les plus gros débris et de préparer le canon pour le passage de l’écouvillon métallique ou bronze. Encore une fois, assurez-vous tout le temps de garder la tige ou le poussoir centrés.

3) Passez un écouvillon en bronze à travers le canon et retirez environ 3 à 5 fois. Ne jamais inverser une brosse d'alésage alors qu'elle est encore dans le canon. Cela peut causer des dommages irréversibles.

4) Détachez la brosse en bronze, retirez la tige du pistolet avec précaution, puis remettez l’écouvillon en bronze en place pour nettoyer à nouveau le canon ; en résumé, il faut toujours nettoyer en partant de la culasse jusqu’à la bouche.

Bien que les avis soient partagés quant à la nécessité ou pas de nettoyer dans le sens de sortie de la balle, cela ne nuit en rien, sauf du temps qu’il vous faudra pour le faire. Avec des pistolets de précision et un peu de temps devant soi, j'ai tendance à fortement recommander cette méthode de nettoyage.

Faites passer 2 ou 3 patchs avec du nettoyant pour pistolet à travers le canon de l’arme. Lorsque les patchs ressortent propres, vous avez probablement terminé (l'inspection visuelle des rayures – qui doivent être brillantes – peut le vérifier). Si le 3ème patch est encore sale, répétez les étapes 2 et 3 jusqu'à ce qu'il en ressorte parfaitement propre.

Puis passez des patchs secs pour terminer. Une fois que le patch de nettoyant pour alésage ressort assez blanche, passez plusieurs patchs sècs pour absorber les restes de nettoyant. Cette étape est essentielle, car avec le temps, le nettoyeur d'alésage peut corroder le métal.

Frottez les pièces métalliques avec des patchs ou un bout de tissu imprégnés d’un nettoyant pour armes, cela éliminera tous les débris cachés. C'est là que prennent toute l’importance des crochets de nettoyage, des tiges de nettoyage et des brosses pour armes. Souvenez-vous de nettoyer aussi la face du boulon, les fissures autour de la culasse, etc. Sur un fusil de chasse à choke interchangeable, n'oubliez pas le filetage. Enfin, assurez-vous de débarrasser votre pistolet de toute trace de nettoyant.

Huile, lubrifiant et graisse – Utilisez une légère couche d'huile pour armes sur toutes les pièces métalliques, et une petite quantité de graisse plus épaisse sur les points d'usure. Vérifiez toutes les pièces pour vous assurer qu'elles sont lisses et en bon état de marche. Si vous rangez votre pistolet pour une longue période, faites passer un patch imbibé d'huile dans le canon, ce qui empêchera la rouille et la corrosion de se propager. Lorsque vous souhaiterez tirer à nouveau, n'oubliez pas d'enlever les restes d'huile.

Bien qu'il existe des variantes, des outils spéciaux et des étapes avancées que l'on peut ajouter à ce guide, vous avez ici les bases essentielles pour garder votre arme en bon état de fonctionnement pour les années à venir. Vous pouvez vous en tenir à ce guide, ou bien vous inspirer de ces principes de base pour créer votre propre rituel de nettoyage.

Le degré de minutie du nettoyage à effectuer sur votre fusil varie en fonction des conditions dans lesquelles vous l’avez utilisé. Par exemple, une séance au stand de tir où vous n’avez tiré qu’une douzaine de cartouches de munitions non corrosives ne justifie probablement qu'un nettoyage de routine. Cependant, vous devrez nettoyer plus minutieusement votre arme si vous revenez d'un voyage de chasse prolongé, et où votre fusil sera probablement très humide ou sale. Si vous utilisez des munitions corrosives, cela justifie également un nettoyage spécial, plus approfondi et plus minutieux du fusil.