HENRY GOLDEN BOY 22 LR

HENRY GOLDEN BOY 22 LR

La HENRY GOLDEN BOY est-elle la meilleur .22 a levier sous garde du marché ?

Que vous soyez un fan de l’action à levier à levier sous garde, il est indéniable que le Henry Classic .22 est une belle petite carabine séduisante.  Inspiré du Henry Classic à levier des années 1800.  Le Henry est-il le seul fusil à percussion annulaire que vous devriez posséder ?  Probablement pas, mais on ne peut pas nier qu’il est probablement le mieux construit de tous les .22 disponibles sur le marché aujourd’hui. 

Ce fusil est vraiment de qualité. La première chose qui ressort du Henry est sa coupe lisse et brillante, sa magnifique finition bleue et sa crosse en noyer profond.  Cela fait de ce fusil un véritable plaisir à tenir simplement.  Le fonctionnement du marteau et du levier est également incroyablement doux, sans la moindre aspérité.  Il est rare, voire inexistant, que je rencontre une action de levier sous garde de n’importe quelle marque qui soit aussi polie ou qui ait une action aussi agréable que celle-ci.  Il ne fait aucun doute que l’ajustement et la finition du Henry .22 obtiennent un solide A+.

Le chargement du Henry est un peu long mais fonctionne de la même manière que le levier original du Henry.  Vous tournez un capuchon à l’extrémité près de la bouche et vous tirez le tube intérieur en laiton et le système de ressort (ne perdez pas ce tube en laiton car sans lui, vous ne tirerez qu’un seul coup jusqu’à ce que vous puissiez le remplacer). Vous déposez ensuite soit quinze cartouches de .22 Long Rifle, soit vingt et une cartouches de .22 Short dans le tube du chargeur avant de remettre la chambre à air et le système de ressort dans le fusil.

Le Henry agit comme n’importe quelle carabine a levier sous garde : vous actionnez le levier sous garde pour chambrer une cartouche, les douilles usées sont éjectées du côté de la chambre lorsque le fusil est chambré à nouveau.  Encore une fois, je ne saurais trop insister sur la douceur de l’action – c’est vraiment l’attrait principal de cette arme pour moi.  Mais elle est également très solide et il est facile de savoir quand une balle a été chambrée, car vous entendrez un clic distinct à chaque fois.

Comme c’est le cas pour de nombreux leviers, il n’y a pas de sécurité extérieure sur le Henry, mais il y a une position de demi-cock sur le marteau.  Assurez-vous toujours que le marteau est armé dans cette demi-position ou que le levier est complètement ouvert lorsque vous rechargez le tube afin d’éviter un accident potentiel.

La douceur de l’ajustement, de la finition et du fonctionnement ne sont cependant pas les seules choses que Henry a réussies à faire avec ce fusil.  Les viseurs sont assez impressionnants en eux-mêmes et vous permettent de vraiment viser votre cible.  Comme les mires sont réglables, il m’est très facile de régler point visée, point touché.

Une autre chose qui me frappe dans le cas du Henry .22 est l’équilibre.  La variante que j’ai utilisée pour mes tests était le Classic, de 36,5 pouces de long avec un canon de 18,25 pouces, et il me semble très naturel de l’épauler.  Je ne qualifierais pas nécessairement l’arme de “légère”, mais elle serait néanmoins facile à transporter toute la journée si vous prévoyez de chasser.

Comme je m’y attendais, la fiabilité à travers des centaines et des centaines de cartouches était parfaite – je n’ai eu absolument aucun contretemps avec cette arme.  Chaque balle est éjectée très proprement mais fermement et le recul (c’est un .22 bien sûr) est minimal.  La détente est fluide, tout comme l’action, et a sans doute contribué à l’excellente précision de l’arme.

Dans l’ensemble, je ne peux pas dire assez de bonnes choses sur le Henry .22 – et je ne suis pas le seul.  C’est un petit fusil admirable et divertissant qui est incroyablement bien équilibré, qui produit une précision exceptionnelle et qui peut se vanter à juste titre de ce qui est facilement l’action la plus douce que l’on puisse demander dans une carabine à levier sous garde.

Si vous n’êtes pas un fan de la conception à levier en général, ce ne sera certainement pas le fusil .22 qu’il vous faut si vous ne pouvez en avoir qu’un seul. Je préfère toujours mon Ruger 10/22 (ou même le Marlin Model 60s que j’ai aussi beaucoup utilisé), mais le Henry .22 est une pause agréable par rapport aux semi-autos et un fusil que j’aimerais avoir dans ma collection.