GLOCK 17 GEN5

Test et Essai du GLOCK 19/17 GEN5

Les armes de poing GLOCK n’ont pas beaucoup changé depuis le début des années 80. Mais elles n’ont pas vraiment eu besoin de changer. Cela ressemble plus aux deux générations d’origine qu’aux Gens 3 et 4, j’admets que j’ai été submergé par ce qui semblait être des modifications mineures que GLOCK a apportées au Gen5. Après les avoir tirés, cependant, je crois que le Gen5 de GLOCK est le meilleur Gen à ce jour.

Sur les stands de tir, le changement le plus notable est la détente plus lisse.

Grâce principalement à un changement dans la forme du piston de sécurité du bloc de percussion, la détente du Gen5 sont une nette amélioration. Elles ressemblent à la détente d’un Gen précédent après un travail de polissage complet du système de détente. Ce n’est pas tout à fait une détente match, mais c’est quand même une différence évidente et appréciée qui fait de la détente GLOCK la meilleure détente d’usine disponible.

Mon changement externe préféré est le chargeur évasé bien moulé dans le cadre. Le léger évasement permet une insertion plus douce, plus facile et plus rapide du chargeur, et j’aime aussi ce petit angle vers l’extérieur sous mes mains.

Pour beaucoup de gens, l’élimination des rainures des doigts des deux générations précédentes, très critiqué, et le retour à une poignée droite sera l’une des caractéristiques extérieures préférées. C’était une plainte si fréquente qu’il n’est pas surprenant que GLOCK les ait finalement abandonnés.

Pour en revenir à l’intérieur, ce que je pense être la caractéristique la plus cool du Gen5 n’a pas fait l’objet de beaucoup de reportages. Alors que les anciens G17 utilisaient un design de canon différent, le nouveau G17 n’est en fait qu’un G19L (long).

Cela signifie qu’un canon de Gen5 G17 tombe directement dans une glissière de Gen5 G19. En fait, la glissière 17 entière peut être installée sur le cadre 19.

Le Gen5 G17 peut même être installé sur un cadre Gen4 G19, aussi. Oui, elle fonctionne très bien malgré le petit espace devant le récepteur.

Pour le marché des pièces de rechange GLOCK, qui est très populaire malgré la Perfection prête à l’emploi de GLOCK, cela signifie que les canons du Gen4 G19 s’adapteront au Gen5 G19, mais aucun des canons G17 précédents ne s’adaptera au nouveau G17. C’est un petit contretemps, cependant, puisque la solution simple n’est rien d’autre qu’un canon G19 plus long.

Bien sûr, l’une des raisons pour lesquelles les gens achètent des canons de rechange pour leurs GLOCK est de passer d’un canon polygonal à un canon traditionnel, ce qui leur permet de tirer des projectiles en plomb coulé ou, parfois, d’espérer simplement plus de précision. Les Gen5 sont équipés du canon “Marksman” de GLOCK, qui ne semble pas avoir de rayures polygonales.

Si l’on revient à l’extérieur du canon, il y a quatre autres changements notables :

La butée de la glissière est maintenant ambidextre ; elle est présente des deux côtés du pistolet. Il fonctionne aussi bien comme arrêtoir de culasse que comme un déclencheur de glissière de chaque côté.

La glissière est traitée avec un noir plus profond, une finition qui est également censée être plus durable. Comparée à la précédente finition grise foncé, un peu poussiéreuse, elle est plus belle.

La bouche du canon a été biseauté. Ce GLOCK est moins bombé que le dernier GLOCK. Il a l’air bien, perd un peu de son poids et peut faciliter la mise en étui.

D’autres changements incluent un nouveau boîtier de détente et un système de ressort de détente qui ressemble davantage à celui du G42/43. Les GLOCK Gen5 sont en fait plus faciles à démonter que leurs prédécesseurs.

Je déteste les viseurs en plastique et vous aussi. C’est ridicule. Heureusement, les Gen5 GLOCK sont disponibles dès le départ avec deux autres options de visée : les vues de nuit GLOCK d’usine ou une nouvelle série Ameriglo. Les Ameriglos sont particulièrement impressionnants avec une face avant très visible et une face arrière dentelée avec de petites fioles de tritium qui ne sont pas gênantes de jour mais qui sont évidentes dans l’obscurité.

La détente nettement plus douce et le magwell légèrement évasé, combinés avec le passage du 17 à un canon de “19L”, tout en conservant tout ce qui fait d’un GLOCK un GLOCK – simplicité, fiabilité en font le meilleur Gen qui soit. De mon point de vue, chaque changement sur ce pistolet est une amélioration, même si l’avant du cadre aurait dû être biseauté pour correspondre à la nouvelle forme de la glissière.

Classement (sur cinq étoiles) :

 

Fiabilité * * * * *

Ce sont des GLOCK et ils se sont présentés comme tels.

Précision * * *

Ils ont une bonne précision pour moi comme les précédents GLOCK, c’est-à-dire dans la moyenne. Cette gâchette plus lisse est appréciée.

Esthétique * * * *

Par rapport aux générations précédentes, je pense que le Gen5 mérite une étoile supplémentaire. La finition est meilleure, la prise en main est meilleure, et le biseau de glissement est plus beau (malgré le scandale du rebord du cadre). Mais c’est toujours un GLOCK.

Ergonomie * * * *

Encore une fois, une mise à jour des Gen3/4 GLOCK avec une prise plus universelle qui fonctionnera mieux pour plus de gens.

Globalement * * * *

Les Gen5 sont meilleurs à tous égards que les Gen3 et les Gen4. Ce sont de solides GLOCK. Cela dit, ce sont toujours des GLOCK, donc la poignée est toujours un peu carrée et a cet angle spécial de GLOCK. L’esthétique est encore un peu ennuyeuse. Si vous aimez les GLOCK, ce sont des pistolets cinq étoiles. Mais si vous préférez les pistolets qui s’adaptent à votre main humaine, cinq étoiles est un point de trop.

 

[ggiesshortcode]